Le temps et la narration

Tout comme au cinéma, il est possible de jouer avec le temps dans le récit. On peut l’accélérer, le suspendre, retourner en arrière, etc. On peut également choisir le type d’énonciation, c’est-à-dire, le narrateur de l’histoire.

Le temps et la vitesse dans le récit

  • Le temps : il est possible de faire des retours en arrière, des bons dans le futur et même de sauter des bouts d’histoire.
  • La vitesse : Le récit peut subir des accélérations, des pauses, ou des ralentissements.

Les types de narrateurs

  • Narrateur présent : peut être un personnage principal ou secondaire.
  • Narrateur absent (ou omniscient) : ne fait pas partie de l’histoire. Il voit tout et il sait tout. (3e pers).
Publié on 22 avril 2010 at 14 h 39 min  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://lanouvellelitteraire.wordpress.com/theorie/le-temps-et-la-narration/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :